5 déc. 2009

trianon

Bonjour, aujourd'hui, je vous présente une petite douceur, faite il y a déjà qq semaines.
Ce gâteau est une véritable invitation à la douceur, douceur du chocolat bien sure.
C'est une parfaite alliance entre le chocolat et le praliné (pour en savoir plus sur le praliné c'est la !!!!).

Il a conclu un repas bien copieux et pourtant, je dois dire qu'après la raclette, personne n'a boudé sa part !!!!

Ce dessert vous reviendra environ à 10/12€ pour 8/10 personnes soit environ 1/1.5€ par personne.
Pour le chocolat, j'ai choisi les chocolats de la marque BARRY, je n'utilise pratiquement plus que cette marque.

pour 8/10 personnes :

temps de préparation : 1 h
temps de cuisson : 5 min.
temps de réfrigération : 4 h (l'idéal étant de le faire la veille).
temps de cuisson : 5 min/ 20 min.
matériel : 1 cercle à pâtisserie réglé à 22 cm de diamètre, rhodoïd.

le financier aux amandes :

  • 75 gr de poudre d'amande,
  • 50 gr de farine,
  • 100 gr de sucre glace,
  • 75 gr de beurre,
  • 4 blancs d'oeufs (154 gr),
  • 1 pincée de sel.
feuilleté praliné croustillant :
  • 230 gr de pâte pralinée mixer grossièrement,
  • 60 gr de chocolat au lait : Ghana origine cacao barry 40.5% de cacao,
  • 40 gr de chocolat noir : Tanzanie origine rare 75% de cacao,
  • 8 crêpes dentelles.
Ganache montée (ou chantilly au chocolat) :
  • 150 gr de chocolat au lait : Ghana origine cacao barry 40.5% de cacao,
  • 100 gr de chocolat noir : Tanzanie origine rare 75% de cacao,
  • 30 cl de crème liquide 35% de MG,
  • 10 cl de crème liquide 35% de MG.
Préparation :

Ganache montée (ou chantilly au chocolat) :
  1. faites bouillir les 30 cl de crème.
  2. ajoutez les chocolats et lissez bien la préparation, si besoin, remettez un peu de chauffe.
  3. réfrigérez.
  4. réfrigérez les 10 cl de crème restantes.

Financier :

  1. faire chauffer le beurre légèrement noisette, battre les oeufs très légèrement mousseux.
  2. ajoutez alors la poudre d'amandes, la farine, le sucre glace et mélanger.
  3. ajoutez le beurre tiède mais surtout pas chaud.
  4. disposez votre cercle à pâtisserie sur une feuille de papier sulfurisé ou sur un silpat.
  5. remplir une poche à douille de votre pâte à financier et garnir votre cercle.
  6. cuire 20 min à 180° votre financier doit à peine colorer.
  7. laissez refroidir sans le cercle sur une grille.
  8. lavez, séchez le cercle à pâtisserie, le garnir du rhodoïd.
feuilleté praliné croustillant :
  1. faites fondre les chocolat au micro ondes, ajoutez la pâte pralinée et repassez au micro ondes 30s à 1 min en mélangeant bien intimement la préparation.
  2. réduisez les crêpes dentelles en miettes (pas en poudre !!!).
  3. mélangez tous les ingrédients.
  4. mettez le financier dans le cercle.
  5. étalez le praliné croustillant sur le financier.
  6. laissez en attente.
Ganache montée (ou chantilly au chocolat) :
  1. sortez la ganache, mélangez la avec les 10 cl de crème et montez au batteur électrique en chantilly.
  2. étalez à la spatule ou à la poche à douille la ganache sur le croustillant praliné.
  3. réfrigérez au moins 4 heures.
trucs et astuces :
  • je n'ai pas ajouté de sucre, mais pour les bouches sucrées, ajoutez 2/3 càs de sucre dans la ganache au chocolat et dans le feuilleté praliné croustillant.
  • le financier peux se faire la veille, voir 2/3 jours avant ou encore, être congelé. Pensez juste à le sortir la veille et à le couvrir pour ne pas qu'il se dessèche !!!
  • vous pouvez utilisez de la pralinoise toute faite mais ce sera bien moins parfumé !!!
  • ne supprimez pas les crêpes dentelles, sans elle, pas de croustillant, on les trouve très facilement et partout alors ouvrez l'œil !!!
  • j'ai préféré un mélange chocolat lait et noir pour plus de douceur, mais pourquoi pas une version que chocolat noir !!!

Réactions :

23 papotages intéréssants !!!:

  1. personne ne résiste à cet excellent gateau

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour virigine ! ce trianon me ferait perdre la tête !! à bientôt Pierre

    RépondreSupprimer
  3. Terrible la photo... mais toujours pas de cuisine praticable chez moi... ;-(
    Bisous
    Marie

    RépondreSupprimer
  4. Superbe, tu l'as bien réussis ton gâteau !

    RépondreSupprimer
  5. Il est du plus bel effet ... Bravo !
    il faut y consacrer un peu de temps c'est vrai mais pour quel résultat !!
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  6. On le déguste avec autant de plaisir à chaque fois!

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai jamais mangé un Trianon et ton dessert me paraît si délicieux que je pense que je ne vais pas tarder à l'essayer. Après il faudra juste inviter les gens...

    RépondreSupprimer
  8. C'est un délice. Je dois justement en faire un demain, je vais essayer avec ta base aux amandes! Merci. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  9. un dessert fantastique pour les amateur chocolat! Le tien est superbement réussi!!

    RépondreSupprimer
  10. C'est toujours un excellent dessert et même s'il demande un peu de temps pour le réaliser ...

    RépondreSupprimer
  11. Il a l'air délicieux comme tout, une belle gourmandise dans cette ambiance festive.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. miam ! j'en avais fait un l'année dernière pour le premier anniversaire de mon petit dernier, et tout le monde avait adoré (et moi je m'étais régalée à le préparer).
    C'est un délicieux dessert, qui en met toujours plein la vue !

    RépondreSupprimer
  13. Voilà un dessert qui ne peut pas passé inaperçu!Une merveille!

    RépondreSupprimer
  14. il faut absolument que je tente un de ces quatre! bravo à toi

    RépondreSupprimer
  15. Excellent ce gâteau!! J'aime beaucoup!!

    RépondreSupprimer
  16. Je vois que toi aussi tu fais partie du clan des gourmandes... Il me tente beaucoup ton trianon.

    RépondreSupprimer
  17. Moi aussi je ne résiste pas à ce gâteau..

    RépondreSupprimer
  18. Ce gâteau a l'air ... tout simplement divin !! Je le met tout de suite en favoris !!

    RépondreSupprimer
  19. Déjà l'intitulé de ce gâteau est plaisant, il est superbe à voir et non moins à déguster, c'est sûr !
    Quand j'aurai un peu de temps, il faudrait que je me lance.

    RépondreSupprimer